Aller au contenu principal

UNE MAGISTRATE TOGOLAISE ELUE AU COMITE DES DROITS DE L’HOMME DES NATIONS UNIES

Publié le : 22 sep 2020
Mme Kobauyah Tchamdja, épouse Kpatcha, Experte togolaise au Comité des Droits de l'Homme des Nations Unies

Mme Kobauyah Tchamdja,   magistrate togolaise va siéger au Comite des Droits de l’Homme des Nations Unies 

 

 

C’est une première pour le Togo, siéger au Comité des Droits de l'Homme des Nations-Unies. Le Togo  sera représenté par   la compatriote Victoire Kobauyah Tchamdja, épouse Kpatcha, Directrice du Sceau, de la Nationalité et de l'Identité Civile de la République togolaise. Cette magistrate dont ont connaît la rigueur et le sérieux au travail,  a été élue pour son parcours élogieux et ses qualités humaines avec 108 voix sur les 171 lors de la 38e réunion des Etats partis au Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques, tenue au siège des Nations Unies à New York, le 17 septembre 2020.

Il s'agit d'une élection partielle visant à pourvoir certains postes dans ce Comité, une première entrée pour le Togo qui a fait son adhésion le 24 mai 1984 au Pacte International relatif aux Droits civils et politiques des Nations Unies. Ces membres élus, neuf experts au total, siègent à titre individuel pour un mandat de quatre (4) ans.

Ils prendront fonction le 1er janvier 2021. Le Comité des Droits de l’Homme (CDH) est un organe composé d'experts indépendants qui surveille la mise en œuvre du Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques par les Etats parties. Tous les Etats parties sont tenus de présenter au Comité, à intervalles réguliers, des rapports sur la mise en œuvre des droits consacrés par le Pacte. Ils doivent présenter un premier rapport un an après avoir adhéré au Pacte, puis à chaque fois que le Comité le leur demande (généralement tous les quatre ans).

Le Comité examine chaque rapport et fait part de ses préoccupations et de ses recommandations à l’Etat partie sous la forme d’observations finales.

E.T²

 

Dans la même thématique
Top