Aller au contenu principal

SENSIBILISATION DES ACTEURS DE LA JUSTICE SUR LES DROITS, LA PROTECTION DE L'ENFANT ET LA CONSOLIDATION DE LA PAIX

Publié le : 07 fév 2020
A PROTECTION DE L'ENFANT ET LA CONSOLIDATION DE LA PAIX

SENSIBILISATION DES ACTEURS DE LA JUSTICE SUR LES DROITS, LA PROTECTION DE L'ENFANT ET LA CONSOLIDATION DE LA PAIX

 La rencontre se veut un cadre pour le ministère de la justice de lancer un cri d’alarme à tous les parents et acteurs politiques, quel que soit leur niveau d’intervention, de protéger les enfants.

L’appel est lancé à l’orée de la campagne présidentielle du 22 février prochain. Une période sensible marquée par des manifestations avant, pendant et après les élections et surtout après la proclamation des résultats et auxquelles participent souvent les enfants.

Les enfants sont des êtres vulnérables. Parmi eux il y en a qui sont en danger. L’enfant en danger selon les formateurs est un enfant dont le processus de prise en charge alimentaire et éducationnelle est compromise par la situation de ses parents ou des personnes l’ayant en charge.

Que ce soit l’enfant en danger ou en conflit avec la loi, sa prise en charge ou sa protection, requiert des procédures spécifiques conformément aux droits qui lui sont reconnus, tant sur le plan national qu’international.

Cette campagne de sensibilisation financée par l’UNICEF et conduite par la direction de l’accès aux droits et à la justice, est à sa 3ème étape après Kara et Atakpamé.

Elle a ciblé les parents, les éducateurs, les magistrats, les forces de l’ordre et de sécurité (police et gendarmerie), les assistants sociaux, les avocats et autres acteurs de la justice pour enfants pour les rappeler sur les droits politiques des enfants.          

                                                                                                                                             E.T²

 

 

Top