Aller au contenu principal

DOSSIER : LES MAISONS DE JUSTICE, UN PONT ENTRE LE DROIT POSITIF ET LES US ET COUTUMES.

Publié le : 29 nov 2019
DOSSIER JUSTICE

DOSSIER JUSTICE / SEANCES DE SENSIBILISATION DES POPULATIONS SUR LES MAISONS DE JUSTICE A L'OCCASION DES JOURNEES PORTES OUVERTES .

L’initiative des maisons de justice portée par le Président de la République, Faure Gnassingbé produit déjà des fruits. On n’en veut pour preuve que les nombreux témoignages des populations qui y ont trouvé des solutions alors qu’elles n’oseraient même pas approcher des tribunaux eu égard aux coûts, à l’éloignement et à la crise de confiance entre la justice et les justiciables. Lire la suite 

Malgré les efforts consentis dans le secteur de la justice, l’accessibilité, l’équité et l’impartialité sont restés des questions qui éloignent encore une importante frange de la population, des juridictions. Conséquences, ces dernières années le pacifisme reconnu aux togolais cède place à la violence, aux règlements de compte, aux lynchages publics, à la désobéissance civile, entamant ainsi les valeurs qui fondent le vivre ensemble dans nos communautés et partant dans le pays.

Conscient du fait que tout édifice ne repose que sur un socle solide, le Président de la République s’est engagé à résoudre le mal à la racine et sa solution a pour nom « Maison de justice ». La maison de justice (MJ) passe pour l’inconnu d'une équation qu’il fallait pour résoudre l’épineuse question d’accès à tous aux droits et à la justice afin d’atteindre les objectifs de mandat social, volet justice, qu’il s’est fixé. 

Les maisons de justice sont donc nées à l'occasion de la présentation des vœux du chef de l’Etat à la nation le 03 janvier 2018. Dans son message à la nation il déclarait que pour permettre aux populations d’avoir accès à la justice, les maisons de justice seront implantées sur l'ensemble du territoire national. Cette déclaration a été concrétisée par l’adoption d’un décret pris en Conseil des ministres, le 27 février 2018, suivi des arrêtés d’application du décret.