Aller au contenu principal

CERTIFICAT DE NATIONALITE, LE PRECIEUX SESAME QUI PROCURE UNE JOIE A FLEUR DE PEAU

Publié le : 17 oct 2019
sdghfh

 

CEREMONIE DE REMISE OFFICIELLE DE CERTIFICATS DE NATIONALITE AUX CONDUCTEURS DE MOTOCYCLETTES RETENUS DANS LE CADRE DES AUDIENCES FORAINES

Une cérémonie officielle de remise de certificats de nationalité à ceux qui en ont fait la demande dans le cadre des audiences foraines du ministère de la justice, a eu lieu le 15 octobre sur le site de la DOSI à Lomé. La direction de la Nationalité, du Sceau et de l’Identité Civile a mis à la disposition de cette institution, pour distribution,plus de 5000 certificats dont 500 pour le compte de Lomé. Pendant ce temps se poursuit le traitement des dossiers des régions où ont eu lieu les dernières audiences foraines.

Le Ministère de la justice a fait preuve de diligence dans le traitement des dossiers de demande de certificats de nationalité, collectés à l’occasion des audiences foraines conduites du 10 septembre au 02 octobre 2019 par la Direction de la Nationalité du Sceau et de l’Identité Civile sur toute l’étendue du territoire national en collaboration avec la Délégation à l’Organisation du Secteur Informel (DOSI).

vdhedthDepuis le 04 octobre, plus de 5000 certificats de nationalité ont été déposés à la direction de la DOSI dont plus de 500 pour Lomé. Selon la directrice de la Nationalité Mme Kobauyah TCHAMDJA- KPATCHA qui présentait le bilan à cette occasion, le traitement des dossiers est en cours et s’étendra au début du mois de novembre. Les bénéficiaires n’en revenaient pas eu égard à la facilité avec laquelle ils ont obtenu le précieux sésame. Je ne sais comment remercier les autorités togolaises, disait Aline. Quant à Godwin, je cite : « j’ai la joie à fleur de peau ! merci aux organisateurs. Moi aussi je suis désormais togolais… ».

Le bilan est satisfaisant et toutes les dispositions fonctionnent pour honorer l’engagement pris devant les autorités afin de permettre aux conducteurs de motocyclettes de postuler pour l’obtention du permis de conduire catégorie A.

En effet, le 1er décembre prochain est rendu obligatoire la détention du permis de conduire catégorie A, pour tout conducteur d’engin de 2 ou 3 roues.Cette mesure est rendue obligatoire de par le contexte d’insécurité routière grandissante.3178 accidents,causés en grande partie par les taxi-motos, dont 354 morts et 4483 blessés, du 1er janvier au 31 juillet 2019 soit, une moyenne mensuelle de 454 accidents, 54 morts et 640 blessés.

fjdstLe taux de mortalité routière sur la même période est de 4, 76°/0000. Il est apparu nécessaire d’amener les motocyclistes à la maîtrise du code de la route, à l’obtention dupermis de conduire catégorie A. Dans ce processus, le certificat de nationalité est incontournable dans la constitution des dossiers.

Pour la chef d’agence de la DOSI Mme Mazalo AMANA, le respect du code de la route est avant tout une question de sécurité personnelle et un meilleur moyen de prévenir et de limiter les risques d’accident. Elle a salué les mesures d’accompagnement prises par le gouvernement dans le processus d’obtention du permis de conduire des motocyclistes notamment les audiences foraines de délivrance de certificats de nationalité, la formation au code de la route et au civisme.

 

loj

kdguj

La nécessité de former les conducteurs de taxi motos est ressentie depuis longtemps par la DOSI qui a décliné cette problématique en projet « ZOKEKE ».Faisant donc d’une pierre deux coups, les responsables de la DOSI ont saisi l’occasion pour remettre aux bénéficiaires dudit projet, leurs permis de conduire catégorie A.

 

 

Top