Aller au contenu principal

Renforcement des capacités des personnels d’appui et administratifs des juridictions

Publié le : 08 oct 2018
Renforcement des capacités des personnels d’appui et administratifs des juridictions
Le personnel d’appui et administratif des juridictions renforce ces capacités en informatique et bureautique.
 
 
Les personnels d’appui et administratifs de juridictions ; notamment les secrétaires ont bénéficié de plusieurs séances de formation en informatique et bureautique. La formation qui a couvert l’ensemble du territoire, a été initiée par ministère de la justice et des relations avec les institutions de la République appuyé par l’union européenne. C’est dans ce partenariat que le Programme d’Appui au Secteur de la Justice a financièrement soutenu l’initiative. Une initiative qui donne l’occasion aux participants de se familiariser  au nouveau contexte des TIC, surtout avec un environnement technologique très évolutif. Il s’agit d’être plus alerte avec « Windows, Excel, Powerpoint, Publisher et  Internet ». Ce qui va surtout accentuer la maîtrise des manipulations, des fonctions et commandes courantes de ces logiciels. Les ateliers ont été d’un apport déterminant selon les participants.

Le chef du personnel administratif dudit ministère, Madame GAGLO clôturant  les travaux, a au nom du ministre, félicité  aussi bien les formateurs que les participants pour l’assiduité et la convivialité qui ont caractérisé ces travaux. Les secrétaires se voient ainsi conviés à plus de dynamisme et de célérité dans l’exécution quotidienne de leurs missions et tâches administratives. « Il faut capitaliser les connaissances acquises  au cours de cette formation », a déclaré Madame Gaglo avant de renchérir que cette formation va améliore la qualité de prestations surtout des secrétaires, pour un meilleur rendement dans nos juridictions.
 
Le souci ici est  d’assurer une justice de qualité, juste et efficiente ». L’Union Européenne s’inscrit en partenaire privilégié dans cet élan de modernisation de notre justice. C’est elle qui a encore financé ces ateliers et madame GAGLO pour clore son propos, remercie la délégation européenne pour son soutien. Au département de la justice./. 
Top